dimanche 30 décembre 2012

Sauvé par un cercueil

ref: Le Canadien, mercredi 2 janvier 1856.

Un passager du vapeur l'Anthony Hayne, y embarqua récemment à Chicago le cadavre de sa femme hermétiquement enfermé dans un cercueil, et qu’il se proposait d’aller faire inhumer à Philadelphie. Pendant le voyage, une explosion des chaudières du vapeur tua le plus grand nombre des personnes qui le montaient et contraignit les autres de chercher leur salut à la nage. Le malencontreux voyageur, précipité lui-même à l’eau, au milieu d’une nuit noire et tempestueuse, essaya de se tenir à flot, et, dans cette intention, s’accrocha à une sorte de boite que le courant lui apporta. Il réussit par ce moyen à prendre terre, le matin, quand il vit que cette boite était le cercueil même dans lequel était clouée pour toujours sa malheureuse femme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire